Et si vous passiez un hiver tranquille grâce à l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) ?

Publié le par stephrod

C’est une ancienne collègue très tournée vers le bio qui nous en a vanté les mérites. Voilà ce que l’on a pu trouvé sur le sujet :

C’est un antibiotique naturel très puissant avec une double action :

1 - Lutter contre les bactéries, les virus, les champignons.

2 - Renforcer le système immunitaire. Il va augmenter la résistance de l’organisme.

Il y a dans les pépins de pamplemousse une substance antiparasitaire et antibiotique naturelle.

Composition :

De la Vitamine C : Anti-fatigue qui va renforcer les défenses immunitaires.


Des Limonoïdes : Des antioxydants.


De la Vitamine E : Pour lutter contre les radicaux libres.


Du Chlorure d’Ammonium : aux vertus antimicrobiennes

Quand l’utiliser ?

De manière générale, pour combattre ce qui est viral, infectieux, bactérien. De la sphère ORL à la sphère intestinale, en passant par les infections urinaires, ou les herpès, les verrues. Particulièrement efficace pour les problèmes de flore intestinale, par exemple en cas de gastro-entérite pour stopper la prolifération microbienne sans pour autant abîmer la flore intestinale.

-De manière préventive dès les premiers signes de fébrilité ou de refroidissement
- De manière curative quand on est en sous régime affaibli par une infection.

Posologie :

En voie Externe : Soit on l’utilise pur ou associé à de l’huile végétale. Notamment pour les problèmes dermatologiques ou gynécologiques (acné, psoriasis, verrues, mycoses, démangeaisons, herpès, infections vaginales…).

Exemple : Herpès - 6 gouttes dans une CS d’huile à appliquer sur le bouton de fièvre.
Mycoses des pieds ou verrues : extrait pur / 2 fois par jour.

En voie Interne : infections ORL (toux, angine, bronchite, sinusite) ou intestinales. Le dosage moyen : 10 gouttes diluées dans le l’eau. 3 fois par jour. Pendant 10 jours. Vous pouvez aller jusqu’à 30 gouttes. Pas de toxicité. Soit à avaler, soit en gargarisme si la problématique est localisée au niveau de la gorge. Si c’est une sinusite, on peut aussi rincer le nez.

Conseils d’achat : Plusieurs critères à surveiller

1-) Il doit s’agir d’un extrait de pépins de Citrus paradisi, c’est une variété de pamplemousse généralement importée d’Asie et qui concentre tous les bienfaits.
2-) De culture biologique. Tous les bienfaits sans les pesticides et insecticides.
3-) Pas d’additif et pas de conservateur sauf les classiques acide ascorbique et acide citrique.
4-) Privilégier la forme liquide sous forme de gouttes produite par extraction hydroglycérinée car les principes actifs sont plus concentrés que dans les comprimés.
5-) Une concentration en pépins de pamplemousse de minimum 1000 mg.
6-) Plutôt conditionné en bouteille en verre opaque pour protéger le produit de la lumière.

Huile Biotechnie disponible Ma boutique O naturel

Attention toutefois, le pampelemousse peut être très dangereux associé à la prise de certains médicaments.

Pour plus d’information, nous vous invitons à aller consulter le lien :

http://www.allodocteurs.fr/act...­sante­les­medicaments­avec­lesquels­il­faut­eviter­ou­bannir­le­pamplemousse­8911.asp?1=1

(source : http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/et-si-vous-passiez-aux-antibiotiques-naturels_166096)

Et si vous passiez un hiver tranquille grâce à l’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) ?

Publié dans Bien être

Commenter cet article