L’art de se laver les mains ou comment éviter les germes hivernaux.

Publié le par Stéphanie

Les chiffres du réseau Sentinelles viennent de tomber : la gastro-entérite est arrivée. Nous avons dépassé les 315 cas pour 100 000 habitants, sachant que le seuil épidémique est de 283 cas pour 100 000 habitants. Bébés, enfants, adultes, personne n’est épargné : potentiellement nous pouvons tous être contaminés. Pour limiter la propagation des gastro-entérites n’oublions pas de nous laver les mains…

Si le lavage des mains paraît une évidence pour tous, les bons moments pour le mettre en pratique ne sont pas connus de tous. Selon les données du Baromètre santé 2010 de l’Inpes1, le lavage des mains est loin d'être systématique. Ainsi, 40 % des Français déclarent ne pas se laver systématiquement les mains avant de faire la cuisine, 66 % ne le font pas systématiquement après avoir pris les transports en commun.

Seuls 67 % des Français déclarent toujours se laver les mains avant de s’occuper d’un bébé. Pourtant il est prouvé scientifiquement que les actions de promotion de lavage des mains dès le plus jeune âge au sein des familles2, des crèches3 et en milieu scolaire4-5 sont efficaces sur la réduction de la transmission des maladies gastro-intestinales et/ou respiratoires épidémiques.

(Source : http://www.inpes.sante.fr/70000/cp/12/cp120124.asp)

Comment bien se laver les mains ?

Tout d’abord il faut utiliser du savon et ne pas se contenter de se passer les mains sous l’eau. La durée du lavage doit au moins être de 30 secondes. Il est impératif de bien insister sur les zones les plus bactériologiques c'est-à-dire entre les doigts et sous les ongles.

Quel mode de séchage ?

Il vaut mieux privilégier une serviette bien propre et bien sèche au système d’ait chaud qui laisserait après son passage bien plus de germes que la serviette.

C’est une étude anglaise réalisée par la « School of Biosciences » de l’université de Westminster à Londres qui a démontré que les serviettes à usage unique feraient disparaître plus de 75% des bactéries présentes sur les mains lors du séchage, tandis que les systèmes électriques les augmenteraient de 15% à plus de 250% (selon les types de sèche-mains électriques).

Ces derniers seraient également responsables d’une propagation de bactéries dans les toilettes à cause des souffleries.

(Étude en partie publiée sur le site du nouvel observateur : http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/01/29/la-meilleure-facon-de-se-secher-les-mains-ou-lhygiene-selon-les-lobbys-228854).

Quand se laver les mains ?

Je vous dirais bien le plus souvent possible lorsque l’on sait que vos mains vont toucher une centaine d’objets différents au sein d’une même journée. Elles vous serviront ensuite à vous couvrir la bouche pour bailler, à vous frotter les yeux, à porter un mouchoir à votre nez ect….autant dire qu’elles sont un sacré vecteur de microbes.

Pour autant il convient de particulièrement se laver les mains dans les cas suivants :

  • avant de s’occuper d’un bébé et après l’avoir changé,
  • après s’être occupé d’une personne malade,
  • avant de préparer, servir ou prendre les repas,
  • après être allé aux toilettes,
  • après chaque sortie à l’extérieur.

(Recommandation de l’Inpes).

L’art de se laver les mains ou comment éviter les germes hivernaux.

Publié dans Bien être

Commenter cet article